Le jour où j’ai pris la vie avec phylogénie…

A force d'enquêter sur notre lien au vivant, j'ai eu envie il y a 15 jours de remonter le fil de nos natures profondes. Pour comprendre ces lignes de vie, j'avais besoin de plonger dans l'histoire naturelle et de grimper dans l'arbre du vivant, dit phylogénétique...

Bilan de notre première expérience d’affût

Il y a une semaine, samedi dernier à la tombée de la nuit, ma fille est moi avons effectué notre première petite expérience d’affût. Au bord de l’étang, en lisière de forêt...

Ecocide : de quoi parle-t-on exactement ?

La loi nous permet-elle de condamner les dommages graves, durables ou étendus à l’environnement ? Prend-elle en compte les limites planétaire ? Car il s'agit là de ce qu'entend défendre le crime d'écocide, une notion qui a fait parler d'elle ces derniers jours... Eclairages.

50 jeunes, 25 jours et 5 régions pour explorer le lien au vivant – avec Frédéric Plénard

Quel est le grand secret du lien ? La nature est-elle le secret d'une éducation au bonheur ? C'est pour répondre à ces questions qu'un prof de sciences naturelles a développé une approche qui permet de retrouver le lien perdu avec le vivant.

Repéré pour vous #4

Comment profiter des week-end confinés pour apprendre sur la nature malgré tout ? J'ai écouté, regardé et lu des petites choses susceptibles de vous intéresser.

Y a-t-il vraiment des mauvaises herbes et des déchets verts ?

Le fait de nettoyer un jardin, de jeter des ressources végétales ou de croire que nous devons aider les arbres à pousser font partie de certaines idées reçues qui ont la vie dure...

Le confinement, une stratégie de survie pour l’hiver…

Alors que la Covid-19 nous soumet à sa deuxième vague et que nous sommes reconfinés pour les semaines à venir, pourquoi ne pas s'inspirer du monde vivant pour mieux traverser cette période ?

« A quoi ça sert ? » n’est pas la bonne question

Qui n'a pas déjà entendu cette question, au sujet d'une petite bestiole incommodante par exemple ? Car cette interrogation, en elle-même, est déjà problématique quand on essaye de parler du vivant.